18 juillet 2016

CEIS rassemble une vingtaine d’experts européens dans le cadre du projet BODEGA

Le projet BODEGA rassemble une vingtaine d’experts européens pour analyser les défis de la gestion des « Frontières intelligentes » de l’Union européenne

Le 29 juin 2016 un séminaire de travail sur les conséquences de la numérisation du contrôle aux frontières a réuni à Bruxelles dix-huit de professionnels du contrôle aux frontières issus des différents services concernés – police, douanes, gardes-frontières – de 12 pays européens. L’agence européenne FRONTEX était également représentée.

Cet évènement était organisé par CEIS dans le cadre du projet européen H2020 Sécurité BODEGA « BorDErGuArd – Proactive Enhancement of Human Performance in Border Control » dont l’objectif est d’évaluer l’impact des évolutions législatives et technologiques sur le travail des professionnels du contrôle aux frontières afin de proposer des solutions applicables et réalistes pour prendre en compte ces changements.

Durant cette journée, les partenaires du consortium BODEGA et les membres des différents services représentés ont évalué les conséquences – notamment sur le travail des gardes-frontières et sur le “facteur humain” – de la mise en pratique de la législation européenne « Stronger and Smart Borders » publiée en avril 2016. L’introduction du « Entry/Exit System » ainsi que la généralisation des portiques de contrôle automatisés ont notamment été évoqués.

Le séminaire a été l’occasion de présenter les changements probables induits par le nouveau cadre aux niveaux individuel et organisationnel. Des représentants d’un service européen engagé depuis 2007 dans un projet pilote de transformation de leur poste frontière et d’intégration de portiques de contrôle automatisés utilisant les données biométriques ont partagé avec l’assistance un retour d’expérience enrichissant sur les principaux défis et les solutions apportées pour améliorer le contrôle aux frontières, notamment en matière de conduite du changement.

Le séminaire a confirmé l’intérêt du travail effectué par les partenaires du projet BODEGA et les participants se sont donnés rendez-vous pour valider l’avancement du travail effectué lors du prochain séminaire de travail du projet BODEGA prévu au quatrième trimestre 2016.

A propos de BODEGA

L’objectif de BODEGA (http://bodega-project.eu) est d’étudier et de modéliser les facteurs humains dans l’exercice du contrôle aux frontières. BODEGA fournira des solutions visant à améliorer les tâches clés réalisées par les gardes-frontières ainsi que la prise de décision dans la gestion des contrôles. Ces solutions bénéficieront à l’ensemble des utilisateurs finaux de BODEGA, depuis les autorités en charge de la gestion des frontières jusqu’aux voyageurs franchissant celles-ci.

Le rôle principal de CEIS dans le projet BODEGA est d’établir et de maintenir le lien avec la communauté des professionnels du contrôle aux frontières – i.e. les autorités nationales, européennes et internationales impliquées dans la gestion des frontières de l’UE – et de contribuer à l’analyse des facteurs humains dans la gestion des frontières.