3 décembre 2019

[Cyber] CEIS, coordinateur du projet ENFORCE, organise un séminaire de formation avec le CIRCL luxembourgeois et le ministère de l’Intérieur

Les 27, 28 et 29 novembre 2019, CEIS a accueilli le second séminaire de formation organisé dans le cadre du projet ENFORCE, dans les locaux de Bluecyforce à Paris. 20 officiers de police issus 10 États membres de l’Union Européenne ont participé à cette formation. 

Ce second séminaire se divisait en trois modules: les techniques de détection et d’analyse en cas d’attaque de déni de service (DDoS), les outils d’analyse de données chiffrées durant les enquêtes et les outils de recherche sur le dark web. Basés sur des cas pratiques réels et une infrastructure technique de simulation réaliste (la plateforme HNS), les cas pratiques ont permis aux participants d’améliorer leurs capacités et méthodes d’analyse des attaques DDoS, de récupérer des informations sur des artefacts chiffrés puis de partager les informations relatives à l’enquête en utilisant la plateforme de partage d’information en source ouverte MISP.

À propos du Projet ENFORCE

Le projet ENFORCE a pour objectif de concevoir, organiser et diffuser un curriculum de formation pour la lutte contre les crimes cyber à l’échelle européenne. Ce curriculum est validé à travers l’organisation d’une série de  séminaires de formation permettant à différentes polices et acteurs européens en charge de la lutte contre les crimes cyber de s’entrainer ensemble et de partager les meilleurs pratiques en utilisant les technologies de formation de pointe. ENFORCE est un projet européen de 18 mois, co-financé par la Commission Européenne dans le cadre du Fonds pour la Sécurité Intérieure. 

Point de contact : Pauline Massart (email), CEIS Bureau européen