9 février 2015

[Communiqué] Grand succès pour le FIC 2015 co-organisé par CEIS

Les 20 et 21 janvier derniers avait lieu la 7ème édition du Forum International de la Cybersécurité co-organisé par CEIS*. Cette édition a placé la Transformation numérique au cœur des débats, grâce à un programme riche et des intervenants variés. Ce thème de la transformation numérique a été longuement traité par tous les acteurs présents : les acteurs industriels ont pu traiter de la sécurité des systèmes SCADAs ; les assureurs ont pu étudier l’impact de cette transformation numérique sur leur métier et leurs offres ; les forces de l’ordre ont pu identifier les nouveaux usages cybercriminels. Le discours du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve l’a confirmé, à l’aune des récents évènements ayant touché la France : toute crise majeure présente désormais un volet « cyber », et le gouvernement compte bien y répondre en se dotant des moyens matériels et humains adaptés.

Surtout, le FIC2015 a fait la part belle à l’innovation avec la remise, par Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique, des premiers labels France Cybersecurity ; la remise du Prix de la PME Innovante ; des ateliers et démonstrations techniques donnant la parole aux entreprises innovantes ; mais aussi la présence d’acteurs clés tels que le CyberLab, accélérateur business dédié au secteur de la sécurité et de la confiance numérique, animé tout au long de l’année par CEIS. « L’une des premières ambitions du FIC est de valoriser l’innovation et de contribuer au développement de la filière cybersécurité en France et en Europe. Nous avons ainsi accueilli cette année près d’une cinquantaine de PME très dynamiques sur le salon », souligne Guillaume Tissier, directeur général de CEIS et en charge du FIC.

Véritable reflet des tendances actuelles, le FIC a été rythmé par des temps forts tels que le discours du ministre de l’Intérieur allemand, Thomas de Maiziere, l’intervention de Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense, la conférence de Guillaume Poupard, directeur général de l’ANSSI et de son homologue allemand Michaël Hange, directeur du BSI ou la keynote du gourou de la cybersécurité outre-Atlantique, Bruce Schneier. L’édition 2015 n’a pas seulement été le RDV annuel de la communauté internationale de cybersécurité. Elle a aussi été l’occasion d’ouvrir le sujet aux non-experts et profanes du milieu. Journalistes, chercheurs et utilisateurs issus des « métiers » de l’entreprise étaient en effet au rendez-vous dans les ateliers et les couloirs du salon. Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur, a d’ailleurs souligné dans son discours d’ouverture que  « la lutte contre les cybermenaces ne [pouvait] plus être réservée au cénacle élitiste de quelques experts. »

Le FIC, c’est enfin, en chiffres : 4 350 participants ; 73 nationalités ; une diversité de profils et d’organisations, mais aussi de fonctions et de secteurs d’activité. Avec plus de 300 intervenants, 40 ateliers, 25 plateaux TV, 140 partenaires et 7 000 m² d’exposition, le FIC poursuit sa croissance, et s’impose comme l’évènement européen de référence en cybersécurité.

*Le FIC – Forum International de la Cybersécurité – (https://www.forum-fic.com/2015/) est organisée conjointement par la Gendarmerie Nationale, CEIS et Euratechnologies et co-financé par la Région Nord-Pas-de-Calais. Vous pouvez également suivre @FIC_fr sur Twitter, consulter notre page Facebook ou rejoindre le groupe de l’Observatoire FIC sur LinkedIn pour suivre l’actualité du FIC.