3 octobre 2018

[Le Figaro] La sécurité de l’Afrique et celle de l’Europe indéfectiblement liées, tribune du Général Didier Castres, conseiller senior CEIS, et du général Mamadou Sow, ancien chef d’état-major des armées sénégalaises

Le général d’armée Didier Castres, conseiller senior CEIS, et le général Mamadou Sow expliquent la nécessité, en matière de sécurité internationale, de mieux coordonner l’engagement des Européens avec celui des Africains.

«Ex africa semper aliquid novi», écrivait Pline l’Ancien («D’Afrique surgira toujours du nouveau», NDLR). Nous, Européens et Africains, partageons un même constat sur les crises qui nous menacent: elles sont globalisées, prospèrent en profitant des effets et des vecteurs de la mondialisation, et sont imbriquées entre elles: trafics en tout genre (depuis les cigarettes jusqu’au trafic d’êtres humains), idéologies, terrorisme, revendications politiques, irrédentismes. Ces menaces s’affranchissent des limites géographiques dans lesquelles nos esprits cartésiens essaient de les enfermer.

Pour lire la suite : http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2018/10/02/31002-20181002ARTFIG00366-la-securite-de-l-afrique-et-celle-de-l-europe-sont-indefectiblement-liees.php