1 février 2016

[Le Soleil] Des journées de la cybersécurité à Dakar en mars

Les plus hautes autorités sénégalaises sont conscientes des menaces réelles qui pèsent sur le pays, notamment en matière de cybercriminalité. Selon le magistrat Papa Assane Touré, conseiller au secrétariat général du gouvernement, présent au FIC de Lille, la cybercriminalité fait partie intégrante de la cybersécurité. Cette dernière est jugée « vitale » par le magistrat, surtout dans le cadre de la protection des données personnelles et celles des entreprises. Aujourd’hui, les concepts ont beaucoup évolué et on parle même de l’industrie de la confiance numérique.

Abondant dans le même sens, Boubacar Ndiaye, conseiller à la présidence de la République, a souligné, pour sa part, que pour notre pays, l’intérêt du FIC 2016, c’est de faire un compromis dynamique  entre les libertés publiques en  matière d’accès à l’information et la sécurité à assurer dans le cyberespace pour la protection des données. D’ou l’importance du renforcement des capacités des acteurs et surtout la prévention.

Comme pour montrer son attachement à défendre les valeurs de la cyber-sécurité, le Sénégal va accueillir les 15 et 16 mars 2016 les journées de la cyber-sécurité « Security Days » sous le haut patronage du chef de l’Etat, Macky Sall. L’évènement sera organisé par Kubuk Consulting de Sidy Mactar Aïdara, de concert avec les Eléments français au Sénégal (EFS) et la Compagnie européenne d’intelligence stratégique (CEIS). Il s’agira d’une rencontre unique en Afrique de l’Ouest qui permettra des échanges fructueux entre experts civils et militaires.

Consulter l’article en intégralité :

http://www.lesoleil.sn/index.php?option=com_content&view=article&id=47089:8eme-forum-international-de-la-cybersecurite-la-protection-des-systemes-dinformation-au-cur-des-debats&catid=59:house-design&Itemid=108