31 mai 2013

[Note Stratégique] La coopération technologique et industrielle de défense et de sécurité du Brésil – Un instantané, côté Sud

Dans cette nouvelle Note Stratégique datée de mai 2013, les consultants du pôle Etudes et Solutions Stratégiques de CEIS reviennent sur la stratégie et les actions mises en œuvre par le Brésil au cours des derniers mois et avec ses partenaires du Sud afin de se doter d’une base industrielle et technologique de défense et de sécurité.


Les auteurs :

Matthieu Anquez a intégré la CEIS en 2006. Il y réalise des études de prospective géopolitique (Moyen-Orient, Amérique latine, Extrême-Orient, Afrique), d’analyse de risques et menaces et de relations internationales au profit d’acteurs publics et privés du secteur de la défense. Ancien professeur d’Histoire et ancien officier volontaire dans l’Armée de Terre, il est diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris (section internationale) et est titulaire d’un DEA sur les enjeux de la défense européenne. Il est plus particulièrement spécialisé sur les questions de prospective et d’analyse des risques et menaces émergentes, ainsi que des questions navales et celles liées aux approvisionnements stratégiques (énergétiques, matériaux…). Il est par ailleurs l’auteur d’un ouvrage, La stratégie de l’Iran, entre puissance et mémoire (Editions Tempora), paru en novembre 2008. Il a co-écrit L’enjeu afghan, la défaite interdite avec Olivier Hubac (Edition André Versaille, 2009).

Yannick Pech est chargé de mission chez CEIS depuis janvier 2013. Il y participe à des missions de veille et d’étude sur l’Amérique latine. Professeur d’histoire-géographie et de géopolitique dans une école de journalisme de 2004 à 2012, lauréat du Prix d’histoire militaire et ancien boursier de l’Ecole des hautes études hispaniques et ibériques de Madrid, il est détenteur d’un DEA d’histoire contemporaine et d’un Master 2 en Relations internationales, mention diplomatie, sécurité et défense. Spécialisé dans le renseignement, il est intervenu dans le cadre de la Commission d’histoire du renseignement et a collaboré à de multiples reprises avec le Centre d’études d’histoire de la Défense, aujourd’hui intégré dans l’IRSEM. Il a publié plusieurs articles, notamment dans un ouvrage collectif patronné par le ministère de la Défense : Naissance et évolution du renseignement dans l’espace européen. Entre démocratie et totalitarisme. 1870–1940 (Editions du SHD, 2006). Enfin, il est l’auteur de l’ouvrage Les services secrets républicains espagnols en France : organisation, réseaux, action (Editions Loubatières, 2005). Il travaille parallèlement sur un projet doctoral ayant pour objet l’étude des liens entre renseignement et politique étrangère des Etats.

B. Slaski a rejoint CEIS en 2004 pour conduire des missions de veille et réaliser des études variées au profit de divers acteurs industriels de l’Armement et du ministère de la Défense (DGA, DAS,…). Diplômé d’un master Information et Sécurité (02-03 – Marne la Vallée) et d’un Bachelor of Arts de Relations Internationales (00-01 – Afrique du Sud), il a participé aux travaux de recherche et d’exploitation d’information au profit de la Direction du Commerce et des Affaires Internationales de Nexter (02-03). Consultant Senior et chef de projet, il participe actuellement à des missions de conseil en positionnement stratégique et d’accompagnement à l’export. Il s’est spécialisé en analyse concurrentielle et sur l’emploi des sources ouvertes (OSINT – Open Source Intelligence). Il a développé une connaissance particulière sur l’étude des pays complexes (Iran, Israël, Kazakhstan, etc.) ainsi que sur les conditions d’accès aux marchés des BRICA (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud).